6ème Congrès National

   Durant le Week End du 31 octobre au 2 novembre2019, s'est tenu le 6ème congrès national de la SAMG à l'Université Ferhat Abbes de Setif.

   Ce congrès est placé sous le signe de la collaboration avec les différentes sociétés savantes d'Algérie, mais aussi du Maroc, de la Tunisie et de la France.
   Ces sociétés amies ont enrichi le programme de leur expérience et de leur expertise. Leur présence représente un soutien, un échange de connaissances et constitue un exemple de partenariat.

  " La pratique médicale de premier recours et médecine de famille", la pédagogie médicale et formation de formateurs en soins primaires ", ainsi que "la recherche en soins primaires" ont été les thèmes qui ont été débattus lors des 28 communications orales réparties en 6 sessions plénières, des 16 ateliers, des 2 tables rondes et des 17 communications affichées.

   Les 2 tables rondes programmées, l'une sur la création du département de Médecine Générale et la deuxième sur le parcours de soins ont réuni un panel d'experts nationaux et étrangers, ainsi que le représentant de la CNAS, le doyen de la Faculté de Médecine de Mostaganem. Il est dommage que les représentants du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme Hospitalière ainsi que celui de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, les présidents des syndicats contactés, ainsi que le représentant du conseil de l'Ordre invités à ces importantes discussions ne soient présents.

   Le statut du médecin généraliste doit évoluer vers une spécialité, et sa carrière ne doit pas rester figée. Il est appelé à s'adapter aux nouvelles donnes et aux évolutions que connaît le monde de la santé. Il est nécessaire d’instaurer un diplôme de spécialiste en médecine générale en augmentant la durée de la formation du médecin généraliste.
Il est nécessaire aussi de hiérarchiser la pyramide des soins pour améliorer la prise en charge médicale des patients, ainsi que la prise en charge des programmes de préventions, de dépistage, et aussi de sensibilisation.

   Le Médecin Généraliste doit occuper une place centrale et devenir l’échiquier principal dans le système de soins, à travers une formation continue de qualité, obligatoire et accréditée par les facultés de médecine en vue de lui permettre d'améliorer ses compétences pour apporter des solutions adéquates aux problèmes des patients en leur offrant le meilleur des soins."

   Il est absolument nécessaire que le médecin généraliste soit réhabilité au regard du travail colossal qu'il accomplit, vu que c'est lui qui reçoit le patient en premier, qui détermine la pathologie, puis qui commande la régulation de l'offre de soins spécialisés.

   Tels ont été les principaux thèmes qui ont été débattus lors des 2 tables rondes, en souhaitant un écho favorable auprès des autorités concernées.

  Durant le congrès, il a été procédé à la création de la SAMG Juniors, constituée d'étudiants en dernière année de médecine, issus de plusieurs facultés de médecine du pays. Ceci afin de les initier d'ors et déjà au mouvement associatif, assurant ainsi la pérennité de notre association.

Discours d’ouverture 6ème Congrès National

Messieurs les représentants du Ministre de la Santé, de la Population et de la réforme Hospitalière ; du Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, de la CNAS
Monsieur le Recteur de l’université Ferhat Abbes
Messieurs le Doyen de la faculté de Médecine de Mostaganem
Monsieur le Président d’honneur du 6ème Congrès National
Messieurs le Président du Conseil Régional de l’Ordre des médecins de Sétif
Messieurs les Présidents des Associations savantes
Mes chers invités venus de la Tunisie, du Maroc et de la France.
Mes chères consœurs, mes chers confrères.

   La Société Algérienne de Médecine Générale est très heureuse de vous accueillir et vous souhaiter la bienvenue à Sétif à l’occasion de la tenue de son 6ème congrès national.

   Ce congrès est placé cette année et en ce 1er Novembre sous le signe du recueillement sur la mémoire de nos glorieux martyrs, ainsi que sur celle de nos collègues, de nos amis qui nous ont récemment quittés et là je pense particulièrement au Dr Tafat Bouzid Abdelkrim, l’un des membres fondateurs de la SAMG décédé en décembre dernier.
Pour leur mémoire donc, Je vous invite à observer une minute de silence en leur hommage……

  Ce congrès marque l’anniversaire de la création de notre association, dont la première assemblée constitutive a eu lieu le 20 novembre 2009.et l’obtention de l’agrément en octobre 2011.
Ce 6ème congrès est placé aussi sous le signe de la collaboration. Collaboration interdisciplinaire, collaboration entre les secteurs d’activité et collaboration scientifique avec les différentes sociétés savantes d’Algérie, mais aussi du Maroc, de la Tunisie et de la France.

   Notre discipline a connu ces dernières décennies de nombreuses évolutions. Aujourd’hui, la médecine générale semble plus que jamais appelée à être refondée pour répondre aux défis cliniques, thérapeutiques et sociétaux qui lui sont lancés. Il nous faut définir les pierres d’angle et les clés de voûte qui dessineront les perspectives de cet édifice.La médecine générale est notre maison commune. Il appartient à chacune et à chacun de s’impliquer dans cette dynamique de reconstruction et de refondation. Nous espérons que cette édition 2019 de notre 6èmeCongrès National en posera les jalons et contribuera à son édification.

   La concrétisation de la spécialisation de la médecine générale, l’institutionnalisation de la formation médicale continue, obligatoire et validante, la définition d’un parcours de soin « hiérarchisé » avec la notion du médecin référent, médecin de famille demeurent toujours parmi nos objectifs et nos préoccupations majeurs.
Le programme de ce 6ème congrès se veut proche et utile dans l’exercice de votre pratique quotidienne. « La pratique médicale de premier recours et médecine de famille », « La pédagogie médicale et la formation des formateurs en soins primaires », ainsi que « la recherche en soins primaires » seront les thèmes qui seront abordés aujourd’hui et demain à travers les 28 communications orales et 02 symposiums répartis en 06 sessions plénières.
En marge de ces sessions thématiques, les ateliers pratiques et la session posters constituent des constantes toujours attractives : 16 ateliers pratiques, 02 tables rondes, et 17 communications affichées sont programmées à cet effet.
Afin de nous améliorer d’avantage, nous aimerions avoir vos suggestions, vos propositions et votre évaluation du congrès à travers la fiche d’évaluation anonyme que vous trouverez dans vos cartables. Vous êtes priés de la remplir et la déposer avant votre départ au niveau du bureau d’accueil. Merci.

   La SAMG compte cette année près de 1400 adhérents à travers 32 collèges de wilayas structurés. Nous avons impulsé cette année un souffle nouveau aux responsables de collèges les incitant à s’impliquer d’avantage dans cette nouvelle dynamique de travail.

   L’organisation de ce congrès est le fruit d’un travail soutenu quoique bénévole d’une équipe dévouée, je tiens à remercier vivement à cette occasion les membres du comité scientifique, ainsi que les membres du comité d’organisation pour leurs dévouements leurs efforts et leur engagement au détriment de leur famille et de leur travail.
Nos remerciements vont aussi vers messieurs le doyen des facultés de médecine de Mostaganem,(ceux de Tizi Ouzou et de Sétif n’ont pu être présents), les représentants des ministères de la santé, et de l’enseignement supérieur, le Directeur de l’Institut National de Santé Publique, le DSP de Sétif, les présidents du Syndicat National des Médecins Libéraux et du Syndicat National des Praticiens de Santé Publique, les présidents des Conseils Régionaux de l’Ordre des Médecins de Sétif et Constantine, les présidents des différentes société savantes, ainsi qu’à nos éminents professeurs présents avec nous pour nous faire partager leur expérience.

   Nous tenons à signifier notre sincère gratitude à Monsieur le Recteur de cette superbe université qui a mis à notre disposition cette belle infrastructure et au Directeur du CHU de Sétif pour son aide précieuse.
Nous n’oublierons pas de remercier nos différents partenaires : laboratoires pharmaceutiques, entreprises de matériel médical, assurances, banques, écoles de formation pour leur précieux soutien financier.
Merci d’être fidèles à la SAMG, merci pour toutes et tous ceux qui se sont déplacés des coins les plus éloignés de notre vaste pays.et même d’au-delà. Merci à nos amis venus du Maroc, de la Tunisie et de la France de nous avoir honoré de leur présence à ce 6ème congrès et nous faire partager leur expérience.

   Je vous souhaite un bon congrès et un agréable séjour à Setif.

Partenaires

Suivez-nous

Newsletter SAMG

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
8 + 0 =