Les maladies émergentes font le débat

Samedi, 14 Octobre, 2017

Les maladies induites par notre mode de consommation, l'interaction de différentes manières de consommer inquiètent la Société algérienne de médecine générale.

Les maladies émergentes en Algérie ont été au centre d'une journée de travail organisée par le collège de Béjaïa de la Société algérienne de médecine générale (Samg) au campus de Aboudaou,. Une vingtaine de professeurs et de médecins spécialistes ont animé plusieurs conférences en relation avec l'hypertension artérielle, le diabète, le rein, la pneumologie, l'oto-rhino-laryngologie, l'endocrinologie, la gynécologie, l'urologie et la gériatrie. La relation de l'hypertension artérielle avec le diabète et le rein, le tabagisme et le cancer bronchique, la rhinite allergique, le cancer du cavum, le cancer du sein, l'hyperprolactinémie, l'AIT et la prévention primaire des AVC, ainsi que les démences séniles ont été développées par les intervenants invités de la Samg. Sept ateliers ont été axés sur le défibrillateur, le dépistage des cancers colorectaux, l'échographie de la glande thyroïde, les infections urinaires et les grossesses, l'insulinothérapie chez le diabétique de type 2 et sur l'EFR. Concernant les posters scientifiques, il a été question de l'évaluation des effets d'un antioxydant sur l'équilibre pondéral chez le diabétique et ses effets, également, sur les troubles neurocomportementaux et de la locomotion liés au diabète. Il est attendu de cette manifestation des recommandations qui seront transmises aux parties concernées et rendues publique pour l'information et la sensibilisation de la populations.

Journaliste: 
Source de l'article: 

Partenaires

Suivez-nous

Newsletter SAMG

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !